Rechercher

Yuka, pour ou contre ?

Novembre 2019, impossible de rentrer dans un supermarché sans apercevoir des consommateurs, smartphone en main, scannant machinalement toute leur liste de courses, produit après produit…



Le responsable ? Yuka.


Qu’est ce que Yuka ?


« Yuka est une application mobile développée par la société Yuca SAS, qui permet d’analyser l’impact des produits alimentaires et cosmétiques sur la santé en déchiffrant la composition inscrite sur les étiquettes. L’objectif de l’initiative est d'aider les consommateurs à faire les meilleurs choix pour leur santé, mais aussi de conduire les industriels à améliorer leur offre de produits. »

Voici la description légale de l’application.


Qu’en est-il de son efficacité ?


Tout d’abord, l’application est très bien faite, le design est soigné, l’application est simple à prendre en mains et accessible à tous.


Scannons quelques articles et analysons les résultats :


Purée d’amandes complètes Jean Hervé : 100/100



Qualités :


Bio ; Oui avec label

Fruits & légumes : Excellente quantités ; Oui car produit est uniquement composé d’amandes qui sont des fruits à coque.

Protéines : Excellente quantité ; Pour 100gr oui, mais en vu des quantités consommées (on ne consomme pas 100gr de purée d’amandes d’un coup) la quantité de protéines est relativement faible.

Fibres : Excellente quantité ; Pareil que pour les protéines, en vu des quantités consommées cela ne représente pas grand chose.

Sel : Pas de sel ; Exact

Sucre : Peu de sucre ; Non, il n’y a pas du tout de sucre, il y a une petite quantité de glucides naturellement présent dans l’amande, mais aucun sucre ajouté. L’appellation « sucre » porte à confusion.


Défauts (100/100 mais des défauts ?) :


Calories : Trop calorique ; Encore une fois, en vu des quantités consommés le produit n’est pas « trop » calorique, il a pour 100gr une densité énergétique assez haute dû à sa forte teneur en lipides, mais ce n’est en rien un défaut.

Graisses saturées : Un peu trop gras ; Premièrement il y a une quantités ridicule de graisses saturés dans la majorité des graisses végétales, deuxièmement elles ne sont en rien négatives, les acides gras saturés ont été diabolisé très longtemps mais nous savons désormais qu'ils sont pour la plupart un atout santé en non l’inverse. (À ne pas confondre avec les acides gras trans qui eux sont hautement déconseillés.)


Sauce tomate basilic Barilla : 90/100


Qualités :


Fruits & légumes : Excellente quantité ; Effectivement, 88%, mais aucun renseignement sur l’origine des tomates, ni sur la façon dont elles ont étés cultivées, donc peu d’intérêt.

Protéines : Quelques protéines ; 1,6gr pour 100gr, autant dire rien du tout.

Fibres : Quelques fibres ; 1,9gr pour 100gr de fibres surcuites et mixées, autant dire rien du tout.

Calories : Peu caloriques : 64kcal au 100gr, c’est peu effectivement.

Graisses saturés : Peu de graisses saturés ; Oui

Sucre : Peu de sucre ; Effectivement, la quantité de sucre est négligeable mais il s’agit pour le coup de sucre ajouté, et aucune différence n’a été faite avec le premier article. Sel : Faible impact.


Aucun défaut sur l’application ?!


Contrairement au premier produit qui peut-être considéré comme « irréprochable », celui-ci comporte des problèmes.


- Mélange de pulpe de tomate et de concentré de tomates dont nous n’avons aucunes information sur la provenance et la qualité.

- Présence d’huile de tournesol dont la mention « vierge extra » n’est pas notifiée, c’est donc de l’huile extraite à chaud avec des solvants chimiques. En plus de ne pas être de base une huile conseillée, elle dans ce cas fortement oxydée donc une source importante de radicaux libres.

- Présence d’arômes naturels, joli nom sous lequel peuvent se cacher, des centaines de molécules, dont le glutamate mono-sodique, exhausteur de goût qui rend tout les aliments plus appréciable par notre cerveau. Néanmoins cet additif est très controversé, notamment pour ses effets excitotoxiques, qui pourrait être en lien avec les maladies cérébrales et neuro-dégénératives.


Voilà, ce produit ne vaut en rien un 90/100. Ce produit de n’est pas de bonne qualité, ce n’est certainement pas le pire mais il ne constitue pas un bon choix pour votre santé à long terme. Pourtant, l’application a tendance à le conseiller…


Paradoxalement, le produit de droite ci-dessous, est moins bien noté mais bien mieux composé… (85/100)



Faut-il utiliser Yuka ?


Comme vu ci-dessus, l’application utilise un système de notation qui pourrait être optimiser car il ne prend pas en compte énormément de données importantes, mais son principal défaut n’est pas celui-ci.


Ma principale contre-indication est que ce genre d’outils n’incite pas les consommateurs à s’éduquer nutritionnellement. Un « bip » suffit à dicter si je dois choisir un article ou un autre, cela traduit un profond manque d’autonomie, et l’autonomie est une des clefs de la réussite dans l’optimisation de la santé.


Vous ne devez pas dépendre d’un programme informatique pour faire vous courses. Apprenez quels ingrédients sont sans risque pour votre santé, lesquels sont néfastes, et faites vos choix de manière éclairée.


Il est évidemment conseillé de vous faire aider par un professionnel de la nutrition qui saura équilibrer votre alimentation, mais qui vous apprendra également à décrypter une étiquette de manière très simple, afin que vous n’ayez plus besoin de personne pour faire vos courses.


Un bon professionnel vous apprendra à devenir autonome, et à faire les bons choix en matière de santé, il ne vous laissera pas dépendre de lui. Il vous fera devenir une meilleure version de vous même en vous transmettant ses connaissances.

Voilà, ce qui est efficace sur le long terme.

45 vues

Consultations à domicile ou en cabinet sur rendez-vous

Tél : 06 45 66 39 67

Mail : jkdiet@outlook.fr